Itinéraire Égypte – Jordanie

Explorateur Voyages

Égypte, sous l’oeil d’Horus

Les 16 et 17 février : Vols internationaux – Arrivée  

  • LH6743 Québec – Toronto 16 fév. 14h35 – Arrivée : 16h05 (16) 1h30
  • LH0471 Toronto – Francfort 16 fév. 18h00 – Arrivée : 07h45 (17) 7h40
  • LH0580 Francfort – Caire 17 fév. 13h20 – Arrivée : 18h25 (17) 4h05

Accueil à l’aéroport par votre guide et transfert à l’hôtel.    

Du 18 au 20 février : Le Caire  

Visite en avant-midi de l’un des musées les plus fascinants de la planète, le Musée archéologique du Caire. Impossible de tout voir ; il vous faudra cibler les trésors qui vous intéressent le plus : sarcophages, masques funéraires, trésor de Toutankhamon, momies…tout y est et davantage encore. Nous marcherons ensuite sur les rives du Nil séculaire et irons arpenter le deuxième bazar en taille après celui d’Istanbul, le coloré Khan-el-Khalili. Épices, parfums, verre soufflé, tissus, or, tabac… Nous prendrons un thé accompagné d’un narguilé avant de rentrer à notre hôtel, situé dans le « quartier européen ». Selon l’horaire, on pourrait visiter (au 1er ou au 2e séjour au Caire) les grandes mosquées de la ville, dont la mosquée Mohamed Ali, érigée sur l’imposante Citadelle à l’imitation des mosquées ottomanes d’Istanbul ; la mosquée du sultan Hassan, fondée en 1356 ; et juste à côté, la mosquée « contemporaine » Al-Rifaï, qui abrite la sépulture du shah d’Iran. Lever tôt le lendemain pour nous rendre sur la rive occidentale du Nil, à Guizeh. C’est à quelques kilomètres des pyramides que nous monterons à cheval ou à dos de dromadaire pour une balade qui nous fera contourner le plateau et aller « surprendre » les pyramides qui sembleront surgir du désert, tel un mirage. Nous laisserons ensuite nos montures pour aller voir de plus près ces merveilles du monde antique que sont les grandes pyramides d’Égypte : Khéops, Képhren et Mykérinos. On pourra consacrer un peu de temps à la barque sacrée avant d’aller rendre hommage au Sphinx, monument impressionnant qui gardait la voie sacrée menant aux pyramides. Après un arrêt-repas, nous irons à Saqqarah, où tout a commencé : les pyramides à degrés de Saqqarah sont en fait les ancêtres des grandes pyramides. Les plus anciennes ont plus de 4 600 ans. On verra la pyramide de Djoser et celle d’Ounas, où fut découvert le fameux « Texte des pyramides » qui ouvrit la porte à l’interprétation de l’écriture ancienne de l’Égypte, les hiéroglyphes. Après avoir récupéré les bagages à l’hôtel, nous irons à l’aéroport. Vol à destination d’Assouan et transfert terrestre vers Abou Simbel.  

Le 21 février : Abou Simbel 

C’est par la route du désert que nous gagnerons l’un des sites archéologiques les plus impressionnants qui soit, le temple d’Abou Simbel. Construit pour asseoir le pouvoir du pharaon Ramsès II sur les territoires au sud de la Nubie, ce spectaculaire temple construit plus de 1 000 avant Jésus-Christ aurait été englouti par les eaux du lac de retenue du grand barrage d’Assouan alors en construction. On décida donc de le découper en plus de 1 000 blocs de 10 à 20 tonnes chacun et de le remonter plus loin et plus haut, à l’abri des eaux du Nil. Un travail colossal qui dura quatre ans. Le résultat est phénoménal. En plus des statues de Ramsès II et de sa famille, on retrouve les principaux dieux du panthéon égyptien, Amon, Horus, Osiris, Hathor, Maat… Nuit dans un hôtel à Abou Simbel. 

Les 22 et 23 février : Assouan 

Il faudra traverser une partie du désert et longer le fameux barrage du Haut-Nil afin d’atteindre notre prochaine destination, Assouan, au coeur de l’enchanteresse Nubie. Installation à l’hôtel et promenade dans le souk coloré d’Assouan qui vous rappelle que vous êtes décidément bien en Afrique (épices, sculptures, tambourins, tissus…). Une première balade en felouque sur le Nil nous conduira au mausolée de l’Aga Khan, aux abords du désert, et ensuite dans l’île jardin de lord Kitchener. Coucher de soleil sur les dunes et sur le Nil. Nous visiterons aujourd’hui le plus beau temple dédié à Isis de toute l’Égypte, le temple de Philae. Situé sur une île émergeant des eaux du Nil entre les deux barrages, le temple de Philae, à l’instar de celui d’Abou Simbel, a dû être déplacé sur une île voisine pour éviter l’engloutissement. Sa construction, qui date du 4e siècle avant Jésus-Christ, s’est poursuivie pendant l’ère chrétienne. L’esplanade principale du temple précède une série de pylônes qui protègent les différentes sections. L’ensemble dégage une impression de totale harmonie et de grande sérénité. Au retour du temple, on pourra s’arrêter voir un obélisque inachevé sur le site d’une ancienne carrière d’où l’on extrayait le granite qui servit à la construction des nombreux obélisques que l’on retrouve en Égypte et dans plusieurs grandes villes du monde, dont Paris et Washington.  

Le 24 février : Edfou 

C’est à bord d’une gracieuse felouque, l’ancêtre égyptien du voilier, que nous quitterons la jolie ville d’Assouan pour descendre le Nil comme le firent les navigateurs de l’Égypte ancienne il y a plus de 3 000 ans. Le fleuve mythique nous fera traverser de superbes paysages : petits villages figés dans le temps, fellahs qui travaillent les champs ou qui circulent à dos d’âne, oasis alimentées par les canaux d’irrigation, plantations de pois chiches ou de henné. En fin d’après-midi, visite du petit temple de Kom Ombo situé face au Nil et nuit dans un hôtel local.  

Du 25 au 28 février : Louxor 

Notre journée commence par la visite du deuxième plus imposant temple de toute l’Égypte, Edfou, consacré principalement au dieu Horus, aux pylônes imposants et au péristyle orné de colonnes ayant conservé quelques fragments de leurs couleurs d’origine. Nous quitterons ensuite pour continuer notre route vers Louxor, l’ancienne Thèbes et l’un des centres archéologiques les plus importants de la planète. Installation à l’hôtel pour quatre nuits. Visite en fin d’après-midi, à Louxor, du temple d’Amon, magnifique construction précédée d’une allée de sphinx et gardée par deux légendaires colosses à l’effigie de Ramsès II. On visitera aussi la célèbre Vallée des rois, où se trouvent les sépultures des principaux pharaons d’Égypte ancienne. Chaque tombeau est une cathédrale souterraine avec ses fresques multicolores, ses salles qui abritèrent le mobilier funéraire accompagnant le pharaon dans l’au-delà et sa salle du sarcophage, tout au fond. Nous visiterons aussi le temple de Ramsès II, le Ramesseum, et nous nous arrêterons pour contempler au soleil déclinant les colosses de Memnon. Promenade en soirée et souper dans le souk animé de Louxor. Le jour suivant nous ferons la visite du temple de la première reine (et la seule, si l’on exclut Cléopâtre) d’Égypte, Hatchepsout, dont l’architecture audacieuse diffère grandement de celle des autres temples. On s’arrêtera visiter des ateliers de sculptures d’albâtre et de basalte et une galerie de peintures sur papyrus. Dès la pénombre, nous nous dirigerons vers le plus grand sanctuaire de la planète, le fameux temple de Karnak, pour un son et lumière aussi émouvant qu’impressionnant. Rappelons qu’à elle seule, la salle hypostyle de Karnak comprend 134 colonnes dont certaines font 10 mètres de circonférence ! Si les pharaons se faisaient construire des tombeaux grandioses pour leur « vie dans l’au-delà », les épouses n’étaient certainement pas en reste. Nous visiterons les tombeaux les plus marquants de la Vallée des reines, mais aussi quelques tombes de nobles et d’artisans qui participèrent à la construction de ces fabuleux monuments. Plus tard dans la journée, nous visiterons le temple de Ramsès III, un modèle du genre pour tous les temples construits ultérieurement. Dernier souper à Louxor.  

Le 01 mars : Le Caire – Jordanie 

Transfert à l’aéroport et vol à destination du Caire. Transfert à l’hôtel ; selon l’heure du vol, possibilité de visiter le Musée d’art islamique du Caire ou nous rendre en métro dans un secteur de la ville désigné du nom de « Caire copte ». Dans ce berceau de la chrétienté d’Égypte sont regroupées les principales églises coptes de la ville, dont l’Église Suspendue et l’Église Saint- Serge, qui possède une crypte dans laquelle Marie et Joseph se seraient réfugiés. Outre la forteresse de Babylone et le Musée copte, on pourra aussi visiter la synagogue Ben Ezra, dont les travaux de restauration ont été dirigés par Phillys Lambert. Transfert vers l’aéroport pour votre vol à destination d’Amman e Jordanie.  

  • RJ0506 Caire – Amman 01 mars 20h00 – Arrivée : 21h15 1h15

Jordanie

Enclavée entre deux mers et pratiquement entièrement désertique, la Jordanie a été peuplée, au fil des millénaires, par de nombreuses civilisations qui y ont laissé des vestiges archéologiques importants, dont la légendaire cité de Pétra, creusée à même le roc, joyau incontournable du pays. La Jordanie compte aussi d’autres sites tout aussi magiques, notamment Jerash et le mont Nébo, qui vous feront voyager à travers leur riche histoire. 

Le 02 mars : AMMAN 

???????

Le 03 mars : MADABA – JERASH – MER MORTE –MADABA 

Nous débutons nos visites par le site de Jerash (l’antique Gerasa), ville grecque ayant connu son apogée sous les Romains. C’est d’ailleurs le site gréco-romain le plus spectaculaire de Jordanie. En se promenant parmi les rues ornées de colonnes jusqu’au forum, il est facile de s’imaginer l’époque où les chariots dominaient la route. Nous pourrons ensuite faire une baignade dans les eaux de la mer Morte. Supposément thérapeutiques, ses eaux à grande concentration de sel sont parfaites pour se laisser flotter à la surface, et ses boues, bienfaisantes pour la peau, favorisent la détente musculaire ! Retour à Madaba et visite de ce site reconnu pour les spectaculaires mosaïques qui y sont préservées, en particulier la Carte de Madaba, une représentation des environs vieille de 1 500 ans.  

Le 4 mars : MADABA – PÉTRA 

Vous aurez aujourd’hui l’occasion de faire l’ascension du mont Nébo, lieu d’où le prophète Moïse vit la Terre promise et qui offre une magnifique vue sur la vallée du Jourdain, sur la ville de Jéricho, en Cisjordanie, et sur la mer Morte. En après-midi, vous mettrez le cap sur Kerak et son superbe château du temps des Croisades. Vous pourrez admirer les spectaculaires paysages du désert en route vers Wadi Musa (Pétra), où vous passerez la nuit. 

Le 5 mars : PÉTRA – WADI RUM 

Impossible de se préparer au choc esthétique de Pétra. Une inoubliable promenade à pied vous conduira à travers le Siq, cet étroit canyon qui marque l’entrée du site archéologique, jusqu’au premier regard sur le Khaznet, qui vous éblouira, comme tous les visiteurs des deux derniers millénaires. Avec votre guide, vous passerez une bonne partie de la journée à explorer cette ancienne capitale nabatéenne et ses monuments sacrés. Nous effectuerons ensuite le trajet qui nous conduira au Wadi Rum, un vaste désert de vallées, de montagnes rocheuses aux couleurs changeantes et de canyons. Nuit étoilée sous la tente (de luxe, avec lit de camp !). 

Le 6 mars : WADI RUM – MADABA 

Les curieuses formations géologiques du Wadi Rum sont issues de l’agrégation de grains de sable en strates qui présentent des déclinaisons de couleurs allant de l’ocre au violet, en passant par le rose et le terracotta. Trajets en 4 X 4, randonnées pédestres ou balade à dos de dromadaire pour découvrir ce site enchanteur. Retour à Madaba en fin de journée. 

Le 7 mars : MADABA – DÉPART 

Transfert à l’aéroport pour votre vol de retour. 

  • AC9265 Amman – Francfort 07 mars 02h30 – Arrivée : 6h20 4h50
  • AC0875 Francfort – Montréal 07 mars 10h05 – Arrivée : 12h05 8h00
  • AC8722 Montréal – Québec 07 mars 17h05 – Arrivée : 17h58 0h53

5 pensées sur “Itinéraire Égypte – Jordanie”

  1. Quel eau voyage en perspective, grâce à ces commentaires, nous pouvons, nous aussi, voyager avec toi. Déjà s’amorce le voyage, les noms évocateurs des grandes villes, monts, barrage, temples font émerger des images dans nos esprits en éveils.
    Merci Jules et bonne route!

Laisser un commentaire